Matrix : Morpheus est-il le vrai héros de l’histoire ?

Encore une fois on s’attaque à un sujet qui sort des sentiers battus ! Et je tiens avant tout à prévenir que cet article sera (comme la plupart) très cynique et fera preuve d’une grande ironie, tout n’est pas à prendre au premier degré, je ne voudrais pas froisser les fans !

Je ne vous présenterai pas ce film, qui est depuis sa sortie (en 1999) devenu culte et une référence en matière de pop culture, vous devez au moins l’avoir vu une fois.

Non ici le but va être d’aborder et de répondre à une problématique très simple, mais qui est à la fois plutôt complexe, et qui sera entièrement subjective.

Je répète, ceci n’est pas la vérité, et nous pourrions d’ailleurs nous demander : « Qu’est-ce que la vérité ? »

Ceci n’est qu’une hypothèse et un point de vu qui m’est propre, libre à vous de l’accepter, de le comprendre ou même de le réfuter, car comme dirait ce bon vieux Morpheus : « Ma foi n’oblige personne à croire. »

Et avant que cette théorie ne le présente comme un monstre d’égoïsme, j’aimerais saluer le travail d’écriture des soeurs Wachowski et l’interprétation excellente de monsieur Laurence Fishburne, qui n’a d’ailleurs pas été retenu pour la suite de la trilogie (que je redoute déjà, une suite n’étant absolument pas nécessaire…).

Son charisme et son pragmatisme m’ont toujours fait adorer et presque idolâtrer le personnage, tant sa foi en l’élu et la prophétie (malgré tous les échecs et les complications) sont inébranlables !


Et oui, c’est bien de toi que l’on parle !

Pour comprendre mon point de vu, il va peut-être falloir refaire un tour sur mes précédents articles, le but (n’étant pas de faire des vues) est de vous montrer en quoi je pense que les humains sont capables de se satisfaire d’une illusion, au dépend d’un monde réel, si celui ci ne leur propose qu’épreuves et douleurs.

Eux qui préfèrent s’enfermer dans un monde de jeux vidéos dans Ready Player One ou dans le monde des rêves dans Inception, pourquoi n’en serait-il pas de même dans Matrix ?

Après tout, ceux qui fuyaient leur « réalité » dans ces deux premières œuvres vivaient dans un monde relativement similaire au notre, mis à part une plus grande dégradation écologique dans Ready Player One. Nous savons donc que les humains ont rapidement tendance à fuir leur réalité pour une autre lorsque celle ci se retrouve appauvri / amoindri ou tout simplement moins stimulante.

Que choisiraient donc les humains de Matrix s’ils en avaient le choix ?

Nous pouvons êtres sûrs qu’au vu de l’état de leur monde, ravagé, sombre et même stérile, les hommes (sains d’esprits) ne pourraient que souhaiter vivre dans une représentation passée (et donc paradisiaque) de leur monde.


Que préférez-vous ? Un monde virtuel « idyllique » ou ça ?!

Et bien c’est ce que les machines leur offrent, le « paradis », moyennant bien sûr quelques compensations :

  • L’emprisonnement à vie dans la matrice.
  • L’utilisation de leur chaleur corporelle des humains comme carburant pour leurs batteries.
  • La liquéfaction une fois mort pour nourrir les autres humains par intraveineuse.
  • Et bien sûr l’ignorance de toutes ces conditions.

Nous savons donc que les hommes, s’ils en ont le choix, choisissent toujours la solution de facilité, le plaisir et cherchent toujours à éviter les situations inconfortables.
Mais comment réagiraient-ils en apprenant qu’ils sont esclaves d’un choix qui ne leur est pas donné.
Et bien la situation est variable d’une personne à l’autre, et c’est la qu’interviennent Morpheus et notre « pauvre » Néo (monsieur Anderson, de sa « véritable » identité).

J’utilise cet adjectif pour une raison très simple, Néo deviendra l’élu, combattra les machines ainsi que l’agent Smith et finira par mourir pour la cause de Morpheus, dans le seul but donc, de « libérer » tous les humains endormis (encore une fois un parallèle peut être fait avec Inception, car les humains doivent dormir pour vivre la matrice).

Mais la question est très simple : Pourquoi les humains voudraient-ils êtres réveillés ?


Comme première vision au réveil, il y a mieux…

Pourquoi voudraient-ils vivre dans un monde stérile et ravagé par la guerre ? Pour n’avoir qu’une bouilli infâme à manger ? Pour vivre sous terre ? Pour respirer un air pollué ? Pour ne s’habiller qu’avec des guenilles ? C’est ça le fameux monde de libertés que Morpheus veut offrir à l’humanité ?!

Je ne pense pas que beaucoup d’humains soient prêts à sacrifier l’abondance et la paix de la matrice pour cette liberté / réalité là…

Il suffit de voir comment évolue « Cypher » pour avoir la réponse (même si bien sûr elle dépend de chaque humain ainsi que de son caractère / éducation / génétique), lui qui finira par tuer la moitié de l’équipage dans le seul but d’oublier son existence « réelle » et pouvoir retourner dans le monde virtuel.

Combien rêvent de retourner dans la matrice ? Combien de ceux qui ont été libérés regrettent leur choix ?

Voilà pourquoi nous pouvons présenter Morpheus comme une personne égoïste, lui qui aura réveillé des dizaines (centaines) de personnes et peut-être même des millions suite à la victoire de Néo dans l’épisode final, ce qui créera potentiellement autant de cas similaires à celui de Cypher.
Tout ça sans jamais se poser la question des vrais désirs de ceux qu’il réveille, seule son ambition et ses propres désirs comptent.

À la fin du film, après que Néo ai triomphé de Smith, l’architecte (« le roi des machines ») promettra que tous les humains seront réveillés, nous pouvons donc estimer qu’ils sont des millions, peut-être même des milliards.


La quête de Néo ne peut s’achever que dans la souffrance, comme la vie de tous ceux qui seront réveillés ensuite…

Comment ces personnes réagiront à la disparition de leur monde ? Comment vivront-elles le fait d’êtres précipitées dans un monde ravagé et stérile ? Où vivront-elles ? Devront-elles construire des galeries comme celles qui abritent Sion pour pouvoir vivre ?

De mon point de vu, la plupart des personnes vivant ce genre de réveil ne pourraient que finir traumatisées / dépressives ou même suicidaires.

La seule chose qui fait tenir Néo psychologiquement est l’amour qu’il voue à Trinity et la cause qu’il défend : la recherche de liberté, cette illusion d’un choix qu’il croit être le sien, mais n’étant en fait qu’un désir de Morpheus qui lui aura été transmis par « l’endoctrinement ».

Nous pouvons aussi revenir sur la sournoiserie dont fait preuve Morpheus au moment de donner le « choix » à sa victime : Pilule bleue ou pilule rouge.

L’emploi des mots qu’ils utilisera est vraiment très intéressant, il commence par dire à son interlocuteur que c’est un esclave, qu’il est aveuglé par un système que l’on superpose à son regard, que son esprit est emprisonné, que lui seul peut le libérer mais sans jamais lui dire ce qui l’attendra s’il choisi la pilule rouge, mis à part qu’il restera au « pays des merveilles » (monde fabuleux exempt de bon nombre de contraintes).

Comment ne pas être conquis par un discours comme celui ci ? Comment ne pas avaler ce qui pourrait être de la drogue ou un poison mortel ?


Pas sûr que ce soit très légal tout ça !

La seule et unique mise en garde de Morpheus (donnée une fois que Néo aura fait son choix et sera peu susceptible de faire machine arrière) sera cette phrase : « N’oublie pas, je ne t’offre que la vérité, rien de plus. »

Difficile de se douter à ce moment là que cette vérité était un monde détruit et en guerre dont la seule échappatoire est la mort (ou un pacte avec « l’ennemi » visant à tuer ses amis.)

Si nous résumons donc :

Morpheus est un prédicateur du futur, venu sortir un mec naïf d’un super rêve, pour lui faire vivre une expérience délétère et traumatisante qui l’amènera à se sacrifier, pour que des millions (milliards) d’autres puissent ensuite l’imiter…

Des copains comme ça on s’en passerait…

Et si on le compare à l’agent Smith, (qui est le négatif de Néo) qui n’est peut-être pas si mauvais que ça finalement, après tout, il n’est qu’un esclave, il n’a été créé que dans un seul but : Se plier aux règles !
Est-ce anormal qu’il cherche à se libérer d’elles ? Lui qui ne cherchera qu’à se dédoubler encore et encore pour imposer SA paix à toute la matrice, n’est-ce pas là un signe de bienveillance ?!

Alors, qui est le vrai « méchant » de l’histoire ?!

Et n’oubliez pas, tout n’est qu’une question de point de vu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :